Pourquoi accueillir des apprentis dans votre entreprise ? Les avantages pour votre activité

Avantages recrutement apprenti

L’alternance est un cursus de plus en plus choisi par les étudiants.

En décembre 2023, selon Les Echos, on comptait plus d’un million d’étudiants en contrat d’apprentissage.

Dans ce contexte, il est important pour vous, en tant que recruteur, de comprendre l’intérêt de recruter des apprentis au sein de votre équipe.

Contrat d’alternance : apprentissage ou professionnalisation, quelles sont les différences ?

Avant tout, sachez qu’il existe deux types de contrats d’alternance pour les étudiants : contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation.

Le contrat d’apprentissage permet à l’apprenti d’acquérir des compétences professionnelles certifiées par un diplôme d’État ou un titre reconnu au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Le salaire perçu par un apprenti en contrat d’apprentissage est compris entre 27% et 100% du SMIC, déterminé en fonction de son âge et de son niveau d’études.

Le contrat de professionnalisation encadre une formation qualifiante garantissant à l’apprenti une qualification professionnelle reconnue par un titre inscrit au RNCP ou par un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP).

Le salaire perçu par un apprenti en contrat de professionnalisation est compris entre 55% et 100% du SMIC, déterminé en fonction de son âge et de son niveau d’études.

Quels sont les avantages du recrutement d’un apprenti pour une entreprise ?

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Le recrutement d’apprenti permet aux entreprises faisant face à un besoin humain immédiat, de préparer l’embauche à terme de salariés compétents. 

C’est une façon pour vous d’anticiper la croissance de l’entreprise sans prendre de très grands risques financiers puisqu’un apprenti vous coûtera moins cher qu’un salarié classique.

De plus, à la fin de ce contrat à durée déterminée vous n’êtes pas tenu de proposer une embauche à l’apprenti dans le cas où la collaboration ne serait pas concluante.

Dans le cas contraire, vous pouvez évidemment lui faire signer un CDI. il sera déjà formé et intégré au sein de l’équipe.

Un ensemble d’acteurs conseil mobilisables

Afin de faciliter la collaboration entre l’entreprise d’accueil et l’apprenti, certains acteurs sont chargés de conseiller, informer, accompagner et orienter les démarches des entreprises qui cherchent à recruter en alternance en fonction de leurs besoins.

En premier lieu, l’organisme de formation de l’apprenti est l’intermédiaire entre vous et l’apprenti.

Pour toute question, vous pourrez vous tourner vers le personnel du CFA, en capacité de répondre à vos éventuelles questions.

Les OPCO, Opérateurs de Compétences, sont des acteurs centraux de l’alternance pour les entreprises. 

Ils sont chargés d’enregistrer les contrats d’apprentissage et de transmettre toutes les informations à la DREETS (Directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités) et à la DGEFP (Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle).

Ils assurent également le financement de la formation professionnelle des alternants.

Les chambres de commerces et d’industrie ont développé au niveau national un réseau de « Point A » qui proposent un accompagnement des employeurs dans leurs démarches de recrutement en alternance. 

Répartis sur l’ensemble du territoire, les Points A mettent à disposition des entreprises des conseillers dédiés à l’orientation et la formation en alternance.

Une maîtrise des coûts salariaux

Comme dit précédemment, le recrutement d’un apprenti permet à l’entreprise d’accueil de réaliser des économies en comparaison à un apprenti classique.

Voici la rémunération d’un apprenti dans le cadre d’un contrat d’apprentissage :

APPRENTIS DE 17 À 20 ANS

1ère année 2ème année
43% du SMIC
51% du SMIC
759,77€ net/mois
901,13€ net/mois

APPRENTIS DE 21 À 25 ANS

1ère année 2ème année
53% du SMIC
61% du SMIC
936,47€ net/mois
1 077,82€ net/mois

APPRENTIS DE 26 ANS OU +

1ère et 2ème année
100% du SMIC
1766,92€ net/mois

Outre le coût salarial, l’entreprise d’accueil bénéficie d’autres avantages financiers :  

  • les apprentis ne sont pas comptabilisés dans les effectifs, cela évite de franchir certains seuils déclenchant des obligations (mise en place d’un CSE, nouvelles cotisations et contributions sociales…)
  • exonération totale ou partielle des charges sociales du contrat (en fonction de la taille de l’entreprise)
  • aide unique pour les entreprises de moins de 250 salariés
  • aide à l’embauche

Qu’est-ce que l’aide à l’embauche pour un contrat d’apprentissage et comment en bénéficier ?

D’un montant de 6000€, l’aide à l’embauche permet à l’entreprise d’accueil de bénéficier d’un soutien financier afin de limiter les coûts quant à la conclusion d’un contrat d’apprentissage

Pour en bénéficier, vous devez remplir les conditions suivantes : 

  • Conclure un contrat d’apprentissage et non de professionnalisation
  • Le contrat doit être conclu entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2024
  • L’apprenti doit préparer un diplôme ou un titre à finalité professionnelle inférieur ou égal au niveau 7 (BAC+5) du cadre national des certifications professionnelles (master, diplôme d’ingénieur…)

Pour les entreprises de plus de 250 salariés, vous devez remplir l’une des conditions supplémentaires suivantes :

  • Atteindre au moins 5 % de contrats favorisant l’insertion professionnelle (contrat d’apprentissage) dans l’effectif salarié total annuel, au 31 décembre 2024.
    Ce taux de 5% est égal au rapport entre les effectifs relevant des contrats favorisant l’insertion professionnelle et l’effectif salarié total annuel de l’entreprise.

Atteindre au moins 3 % d’alternants et avoir connu une progression de 10 % d’alternants au 31 décembre 2024, comparativement à l’effectif salarié annuel relevant de ces catégories (contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation) au 31 décembre 2023.

Ce qu’il faut savoir avant de recruter un apprenti

Quel est le bon moment pour recruter un alternant ?

Pour maximiser les bénéfices du processus de recrutement d’apprentis, il est crucial de choisir le bon moment. 

Voici quelques considérations pour déterminer le meilleur moment pour recruter un apprenti : 

Alignement avec les cycles académiques

La majorité des programmes de formation professionnelle et d’apprentissage débutent en septembre. 

Par conséquent, les étudiants recherchent activement des entreprises pour leur apprentissage entre mai et août. 

C’est donc une période optimale pour lancer vos campagnes de recrutement. En ciblant cette fenêtre, vous bénéficiez d’un large vivier de candidats potentiels, tous motivés et prêts à commencer leur formation.

Répondre aux besoins de l'entreprise

Avant de recruter un apprenti, il est essentiel d’évaluer vos besoins internes. Si vous anticipez une augmentation de la charge de travail ou le lancement de nouveaux projets, le recrutement d’un apprenti quelques mois à l’avance vous permettra de les former en amont. Cela garantit qu’ils seront opérationnels et compétents au moment où l’activité de l’entreprise atteindra son pic.

Planification interne et ressources disponibles

Avant d’accueillir un apprenti, assurez-vous que votre entreprise soit prête. Cela inclut avoir des maîtres d’apprentissage disponibles et les ressources nécessaires pour offrir une expérience d’apprentissage enrichissante. 

La période de moindre activité peut être propice pour préparer l’intégration de l’apprenti sans pression supplémentaire.

Vous souhaitez recruter des alternants en contrat d’apprentissage dans le secteur du commerce ?

Communiquez-nous vos besoins et nous proposerons les profils adaptés !

×